Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2017-11-02T10:13:47+01:00

Le "GYOTAKU"

Publié par Gérard SOLER

Nathalie nous a fait découvrir un art japonais datant du 19 éme siècle  le GYOTAKU" que je vous recommande d'essayer car avec un peu de patience et certainement quelques ratés on peut réaliser de belles choses.

Cette méthode était utilisée par les pêcheurs pour immortaliser leurs plus belles prises. Ils pouvaient ainsi prouver leur valeur de pêcheur à leurs pairs, l'ichtyogramme tranchant le débat sur le point décisif de la taille du poisson pêché... Extrait de Wikipédia, je vous laisse découvrir la suite en utilisant ce lien Le GYOTAKU

Matériels utilisés

Papier: China paper Wenzhou

Encre : Encre Sennelier plusieurs couleurs (encre à base de gomme de laque)

Et bien sur du poisson frais (attention les odeurs). Un conseil pour avoir un meilleur effet choisissez un poisson à écailles.

Maintenant je vous laisse découvrir la méthode par les photos.

 

 

Découpe du papier "China paper Wenzhou"

Découpe du papier "China paper Wenzhou"

Au travail

Au travail

Toi aussi  Nathalie (notre prof), montres nous

Toi aussi Nathalie (notre prof), montres nous

Avant d'appliquer le papier.

Nettoyer le poisson (ne veut pas dire l'écailler) lui enlever les souillures et le mucus.

Lui appliquer l'encre ou les encres (plusieurs couleurs) juste le nécessaire pour ne pas faire des taches sur le papier.

Positionner le poisson sur un support pour ne pas qu'il bouge ( oui je sais il est mort ce poisson) et prenez soin de lui tenir ouvert les nageoires pour obtenir les plus beaux effets.

Dommage j'ai pas pris de photos

Appliquer le papier sur le poisson et avec les doigts épouser avec délicatesse les contours du poisson

Appliquer le papier sur le poisson et avec les doigts épouser avec délicatesse les contours du poisson

C'est fait?

C'est fait?

On retourne la feuille et on constate le résultat...et on laisse sécher avant encadrement

On retourne la feuille et on constate le résultat...et on laisse sécher avant encadrement

Bien sur on peut encadrer votre œuvre et n'oublier pas de rajouter un texte en écriture japonaise pour lui donner une authenticité.

A notre tour maintenant

A notre tour maintenant

Et vous au fond, vous bossez un peu

Et vous au fond, vous bossez un peu

Alors le résultat

Alors le résultat

oin

oin

bien

bien

même une gambas

même une gambas

une daurade

une daurade

la même mais en rouge

la même mais en rouge

de l'art? ou avons nous perdu l'accasion de faire une bonne bouillabaisse

de l'art? ou avons nous perdu l'accasion de faire une bonne bouillabaisse

Et après la séance qu'avons nous fait du poissons ? Vu l'odeur dégagé et son aspect direction la poubelle dans un sachet bien hermétique.

N'oubliez pas notre exposition de fin d'année , quelques gyotakus seront les bienvenues

Voir les commentaires

commentaires

P
Ça rend super bien !
Répondre
A
trés bon reportage ! bravo Gérard.<br /> alain
Répondre
C
Bravo pour cet article très didactique. <br /> Gérard, tu peux te lancer maintenant dans la promotion du GYOTAKU.
Répondre
G
Je vais plutôt vendre du poisson

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog

Flag Counter